Salon de l’agriculture Edition 2015

Sans titre-1

Filouse, la vache de race Rouge flamande, emblème du salon de l’Agriculture 2015, a été au bord de la crise de jalousie. Car mercredi 25 février, la banane des Antilles a bien failli lui piquer la vedette.

Deux ministres, des dizaines de journalistes, des photographes, des caméras, un public nombreux et une équipe de l’UGPBAN bien plus motivée que le XV de France ! Tout ce beau monde était réuni pour assister à ce qui restera un des évènements de ce salon : le lancement de la Banane française.

« 2015 est l’année officielle de la Banane française » a proclamé Eric de Lucy, Président de l’UGPBAN. Mais, « Ce concept est bien plus que le simple concept de l’origine de nos bananes, ajoute-t-il. Nous sommes partis de loin ». Et d’évoquer cette « curieuse Europe, très sévère avec ses producteurs, et laxiste pour les autres ». Après avoir rappelé les plans banane durable 1 et 2, Eric de Lucy précise que la BGM « s’inscrit pleinement dans le concept de l’agro écologie ». « Nous sommes parmi les filières françaises les plus performantes, et cela en climat tropical humide » ajoute-t-il sous les acclamations. Dans une telle ambiance, les deux ministres ne se sont pas fait prier pour apporter leur soutien à cette démarche. « Je souhaite adresser mes plus vives félicitations aux promoteurs de cette initiative clairvoyante, a déclaré George Pau-Langevin, Ministre des Outre-mer (.) Le gouvernement est déterminé à vous accompagner durablement dans un objectif de compétitivité et de notoriété. » Quant au Ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, il a rappelé que la banane des Antilles « est celle qui possède le niveau d’utilisation de phytosanitaires le plus bas ». « Nous sommes heureux de participer à ce lancement. Des efforts importants ont été faits, il faut les valoriser » a-t-il ajouté avant de dévoiler officiellement la banane tricolore. Et d’avoir le dernier mot en se tournant vers le public : « et maintenant, qu’est-ce qu’on a ? La banane ! » Oui, Filouse n’a pas eu droit à tant d’égards…

A 18h après ce temps fort, un cocktail a réuni les partenaires et prestataires de l’UGPBAN pour des échanges plus informels. Mais Filouse a dû avoir les oreilles qui sifflent pendant tout le salon ! Notre stand La Banane française cultivée en Guadeloupe et Martinique a eu un succès historique !
Le stand de 153 m² a reçu, tous les jours, des visiteurs enthousiastes et curieux de découvrir leur Banane française alors qu’ils étaient déjà, pour la plus part d’entre eux, des fidèles de la banane de leurs régions de Guadeloupe et Martinique. De nombreuses animations étaient proposées au public, des ateliers culinaires, des quiz et des jeux proposés par notre animatrice Danielle Chotard.

Des ateliers pour enfants, animés par Nancy Bureau du Musée de la banane en Guadeloupe. Au programme, travaux pratiques et manuels pour les petits : tressage, coiffes, bracelets, coloriages…. Les produits dérivés à base de Banane de Guadeloupe & Martinique étaient aussi présentés au public : Les cosmétiques Kadalys, le moelleux, le mousseux, le vinaigre de banane du Domaine des Antilles. Les chocolats Elot fourrés à la banane et bien d’autres produits proposés par Daniel Martinvalet, directeur du Musée de la banane de la Martinique.

2 espaces dégustations et ventes ont fournis 80 000 bananes jaunes, vertes et roses mais bien françaises, aux familles enchantées de participer à la fête. On estime que 20 000 personnes nous ont rendu visite pendant ces 9 jours de salon. Nos deux « bananes géantes », situées à l’entrée principale du Hall3, ont proposé au public de converger vers notre stand en les incitant à participer à notre grand jeu-concours qui offrait en dotation, 1 voyage en Guadeloupe ou Martinique pour deux personnes, 20 paniers gourmands et 50 livres Bananes Hachette Cuisine.

Albane blogueuse de Eatmebaby.fr, Olivier CHAPUT, chef cuisinier (Gulli) et Frédéric JAUNAULT, Meilleur Ouvrier de France 2011 catégorie primeurs, étaient aussi de la fête et ont valorisé notre banane française avec beaucoup de créativité.
Nous avons eu la chance d’accueillir des personnalités antillaises : le duo d’humoristes DOMINO, l’athlète Muriel HURTIS, l’artiste Jacob Desvarieux du groupe Kassav.
Philippe Barbier, Président de Pomona, a été reçu sur le stand, Eric de Lucy lui a remis la médaille des 10 ans. Un moment émouvant pendant lequel il a été rappelé qu’à l’heure du rachat de Fruidor à Pomona en 2008, l’état d’esprit de Mr. Barbier dans les négociations (alors que Fyffes s’était positionné pour ce rachat), désireux de favoriser une entreprise française, a facilité l’acquisition de ce réseau de mûrisseries par les producteurs.
Béatrice FABIGNON, chef antillaise de grand talent, à assurer chaque jour une cuisine de très haut niveau pour les déjeuners quotidiens de notre Président Eric de Lucy. Ce dernier a en effet reçu, tous les jours différentes personnalités clés qui ont marqué et qui marquent encore l’histoire de la filière.

Les représentants du milieu associatif ultramarin que Géraldine Mbarga Mboa accompagne sur différents projets tout au long de l’année avec beaucoup de chaleur et d’efficacité. Des membres des cabinets de Matignon et de l’Elysée, des parlementaires, des journalistes de la presse nationale, les mûrisseurs indépendants, les syndicats agricoles et les chambres d’agriculture. Toutes ces personnalités ont pu échanger avec Philippe Ruelle (DG UGPBAN), Eric de Lucy (Président UGPBAN), Jean Claude Des Grottes, au pilotage de ce projet francité, qui conduit à la naissance de la banane française. Nos politiques étaient aussi au rendez-vous : François Hollande (Président de la République), Stéphane Le Foll (Ministre de l’Agriculture), George Pau Langevin (Ministre des Outre-mer), Michel Barnier (ancien Député européen), Anne Hidalgo (Maire de Paris), Bruno Le Maire (Député), Pierre Moscovici (Commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires), Yves Jego (Député), Brigitte Girardin (ancien Ministre de l’Outre-mer), Xavier Bertrand (Maire de St Quentin), Alain Juppé (Maire de Bordeaux)…

Vendredi 27 février, nous avons partagé un moment privilégié avec les producteurs qui s’étaient déplacés pour le salon, un dîner au Ciel de Paris le restaurant de la Tour Montparnasse. Nous souhaitons remercier tous les producteurs qui ont travaillé avec entrain et qui ont montré leur adhésion à ce concept : La Banane française cultivée en Guadeloupe et Martinique. Cet événement marque un tournant dans l’histoire de notre origine. Pour un meilleur positionnement, une meilleure différenciation, une meilleure valorisation, leur engagement nous touche. Nous leur donnons rendez-vous l’année prochaine !!

 

Capture 02

La Banane au Paradis !

AfficheParadis

La Banane de Guadeloupe & Martinique s’invite au Paradis du Fruit !

Jusqu’à dimanche 14 septembre, la Banane de Guadeloupe & Martinique est mise à l’honneur dans 10 restaurants* parisiens « Le Paradis du Fruit ».
Trois recettes à base de banane (sucrées et salées) sont proposées et ont pour objectif de séduire les papilles de tous les gourmets.
Ces recettes sont réalisées par Frédéric Jaunault, Meilleur Ouvrier de France Primeur 2011, spécialisé depuis 30 ans dans la cuisine et la sculpture des fruits et légumes. La banane est également présente dans la version exotique du cocktail du jour pendant toute la semaine.
Ce partenariat a pour mission de faire découvrir ou redécouvrir les saveurs et les couleurs de ce fruit qui fait partie des fruits préférés des Français.
« Cet événement représente une très belle opportunité de faire la promotion de la banane des Antilles Françaises dans une chaîne de restaurants connue de tous et où le fruit reste roi ».
Audrey Weizmann – Responsable Marketing de l’Union des Groupements de Producteurs de Bananes de Guadeloupe & Martinique.
« Nous sommes ravis de mettre la Banane de Martinique & Guadeloupe à l’honneur dans nos restaurants parisiens. Une merveilleuse opération pour attaquer la rentrée avec la banane ! »
Marie Presta, Responsable Communication du groupe Le Paradis du Fruit

Jouez avec nous sur facebookmedium_Facebook

À propos du PARADIS DU FRUIT
Précurseur de l’alimentation du bien-être, de la culture du plaisir raisonnable, le Paradis du Fruit, géré par le Groupe Claude Louzon, a anticipé et accompagné toutes les révolutions nutritionnelles des 30 dernières années. Depuis 2009, Philippe Starck développe le concept de Paradis du Fruit Roots, une capsule de dépaysement au cœur de la ville. Une parenthèse qui incarne la philosophie de simplicité et de partage à l’origine de son succès.

L’équipe Marketing

*Opération organisée dans les restaurants de:
Bastille 12 place Bastille / 75011 PARIS 01 43 07 82 25
Batignolles 10 boulevard des Batignolles / 75017 PARIS 01 43 87 94 62
George V 47 avenue George V / 75008 PARIS 01 47 20 74 00
Les Halles 4 rue st Honoré / 75001 PARIS 01 40 39 93 99
Marbeuf 35 rue Marbeuf / 75008 PARIS 01 45 62 47 22
St Michel 2 place Saint Michel / 75006 PARIS 09 79 71 80 79
Tournelles 1 rue des Tournelles / 75004 PARIS 01 40 27 94 79
Wagram 32 avenue de Wagram / 75008 PARIS 01 44 09 02 02
Boulogne Billancourt 8 grande place / 92 100 BOULOGNE 01 46 05 12 11
Centre Commercial Les 4 Temps La Défense centre commercial les 4 Temps / 92800 PUTEAUX 01 47 44 92 02

Les politiques sur notre stand au Salon de l’Agriculture 2014 !

De nombreuses personnalités politiques nous ont rendus visite au salon !

SONY DSC
Manuel Valls Ministre de l’intérieur 

SONY DSC
Bertrand Delanoë Maire de Paris 

SONY DSC
Anne Hidalgo Première adjointe au Maire de Paris 

SONY DSC
Nathalie Kosciusko-Morizet Député de l’Essonne 

SONY DSC
Brigitte Girardin ancienne Ministre des Outre-mer 

SONY DSC
Victorin LurelMinistre des Outre-mer  

SONY DSC
Valérie Pécresse Secrétaire Générale de l’UMP  

SONY DSC
Stéphane Lefoll Ministre de l’Agriculture  

La Banane de Guadeloupe & Martinique récompensée au Salon de l’Agriculture !

DSC_0169

Au Salon de l’Agriculture, le stand de la Banane de Guadeloupe & Martinique a conquis le cœur des visiteurs.

Ainsi, lors de la journée de clôture du salon, le dimanche 2 mars, l’équipe de l’Union des Groupements des Producteurs de Bananes de Guadeloupe & Martinique (UGPBAN) s’est vue remettre par Monsieur Tanneguy Bruté de Rémur, chef du service Grandes Cultures à l’Odeadom (Office de développement de l’économie agricole des départements d’Outre-mer), le prix du plus beau stand de l’espace Outre Mer.

Prix du plus beau stand

Prix du plus beau stand2

Géraldine Mbarga Mboa – Chargé des Relations Publiques (UGPBAN), Tanneguy Bruté de Rémur – Chef du service Grandes Cultures (Odeadom), Alex Anais – Producteur Martinique Audrey Weizmann – Chef de projet marketing (UGPBAN), David Mirre – Producteur Guadeloupe

Ce prix a été décerné à la Banane de Guadeloupe & Martinique pour l’accueil, l’ambiance, la décoration et la qualité des produits présentés.

Le stand de la Banane de Guadeloupe & Martinique, véritable espace de découverte et de pédagogie, proposait un parcours en bananeraie, plongeant ainsi le visiteur au coeur de la biodiversité dont l’évaluation, le suivi et la protection restent une préoccupation majeure de nos planteurs aujourd’hui.

DSC_6795

DSC_6845

De nombreuses animations culinaires et différents ateliers autour de la banane et de ses dérivés, ont su également séduire petits et grands.

DSC_7271

DSC_8710

 

DSC_0251

P1020721

Notons que 16 planteurs de Guadeloupe et Martinique s’étaient déplacés pour présenter leur terroir unique et leur production issue de l’agriculture durable.

P1020719

De gauche à droite : Jean pierre perianin, Patrick  Lecolas, xavier Virassamy-ramssamy, Fabrice Judith, Alain Narayaninsamy, Richard Vingadapaty, Thomas le Gaulois et Déborah la Falbala, Georges Dondon, Maryse liège,  Thimotee Rosemond

Ils ont marqué cet évènement par leur professionnalisme, leur authenticité et leur convivialitéCes planteurs engagés ont montré au public du salon les efforts réalisés par leur filière, depuis plus de 10 ans, au niveau environnemental (par l’évolution des pratiques culturales). Ils ont su aussi rappeler le poids économique et social d’une filière qui est le premier employeur privé de nos régions, avec 10 000 emplois directs et indirects.

DSC_9401

Eric de Lucy, Président de l’UGPBAN et Louis Daniel Bertomme, Président de la Chambre d’Agriculture de la Martinique fêtent les 10 ans de l’UGPBAN

Origine Qualité: Le label des Régions Ultrapériphériques (RUP)

 

  • La Guadeloupe et la Martinique bénéficient du statut de RUP : territoires de l’Union européenne qui se trouvent éloignés du continent.
  • Le label « origine qualité » certifie que nos produits correspondent aux normes sociales et environnementales européennes.

rup

PAVE-DE-FINANCEMENT-NEW-LOGO-A