Les producteurs

Harry VAMBANA

RESPONSABLE DE PLANTATION EN GUADELOUPE et marathonien

Harry est responsable de la plantation Franck Avril, à Capesterrre Belle Eau. Sa superficie est de 14 hectares.

Dans quelle commune de la Guadeloupe se trouve votre plantation ? Quelle est sa superficie ?
Je travaille dans une plantation à Capesterrre Belle Eau. Sa superficie est de 14 hectares.

Depuis combien d’années y travaillez-vous ?
Depuis 19 ans. J’ai commencé à travailler dans cette plantation juste après mon service militaire et j’ai évolué au sein même de la plantation.

Quelles sont, selon vous, les qualités qu’exige
votre métier ?

J’occupe un poste à responsabilité qui me demande beaucoup d’énergie : physique et mentale. Je dois également gérer du personnel. Il est important d’avoir beaucoup de patience et de rigueur. Je me dois d’être perfectionniste. Avant les gens pensaient que travailler dans la banane était chose facile, mais le métier a beaucoup évolué. Aujourd’hui, on doit être disponible à 100%. Notre objectif est de produire une banane de qualité et nous nous devons de tout mettre en œuvre pour réussir ce défi. De plus, la concurrence est rude, il nous faut être les meilleurs.

Notre objectif est de produire une banane de qualité et nous nous devons de tout mettre en œuvre pour réussir ce défi. De plus, la concurrence est rude, il nous faut être les meilleurs.

Pour quelles raisons avez-vous souhaité participer au marathon de Paris ?
Pour représenter la Banane de Guadeloupe & Martinique et en faire sa promotion. Il est également important pour moi d’allier vie professionnelle et vie sportive.

Avez-vous un message à communiquer sur votre participation au marathon en tant que producteur de bananes ?
J’aurais aimé qu’il y ait beaucoup plus d’agriculteurs qui participent au marathon afin de bien représenter l’agriculture française.

Comment se sont déroulés vos entraînements ? N’a t-il pas été trop difficile d’allier entraînement sportif et vie professionnelle ?
Réussir à participer à un marathon en tant que Responsable Agricole n’est pas une tâche facile. Je commence très tôt le matin et je termine tard le soir. Je m’entraîne beaucoup depuis 6 mois, 3 fois par semaine et je cours au minimum 60kms. Je me suis bien préparé. Il y a également ma famille : mes enfants et mon épouse. Il est important que je trouve du temps pour être avec eux. Combiner tout cela est une fierté.

Inscrivez vous à notre newsletter

FacebookTwitterGoogle+